lundi 8 décembre 2008

Sciences et Démocratie : ressources après débat

Sciences et démocratie 08

L'édition 2008 du Forum Sciences et Démocratie
vient de se terminer, vendredi 5 décembre à la MC2: Maison de la Culture de Grenoble. Comme promis lors de l'atelier "Développements technologiques : quelles modalités de dialogue ?", vous trouverez ci-dessous des liens, documents à télécharger, et références pour poursuivre la réflexion.

1) Supports à télécharger.
Pour préparer leurs interventions, Christian Papilloud, sociologue, et Yves le Bars, praticien du débat public, avaient réalisé des supports de type "power point". Pour fluidifier la discussion, ils ont eu l'amabilité de ne pas les utiliser. Ces deux supports sont néanmoins disponibles au téléchargement :
- Christian Papilloud, Image publique et acceptation sociale des nanotechnologies
- Yves Le Bars, Quand les technologies entrent en politique, comment bâtir la confiance ?


2) Références web.
L'intervention de William Dab, médecin épidémiologiste, titulaire de la chaire Hygiène et Sécurité au CNAM et ancien directeur de la Santé au Ministère de la santé, a focalisé sur l'initiative "NANOFORUM", dont il est le principal animateur, avec l'association VIVAGORA, et en partenariat avec LE JOURNAL DE L'ENVIRONNEMENT. Pour suivre à distance les travaux du Nanoforum, rendez-vous sur le site du CNAM (www.cnam.fr/nanoforum) et sur celui de Vivagora (www.vivagora.org/spip.php?rubrique56).

Anne-Marie Benoit et Yves Le Bars ont mentionné un certain nombre d'organisations gouvernementales impliquées dans les questions de débat public et/ou d'expertise scientifique et sanitaire. Il s'agit de :
- l'Agence Française pour la Santé et la Sécurité au Travail (AFFSET) www.afsset.fr
- l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) www.afssa.fr
- la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL) www.cnil.fr
- la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) www.debatpublic.fr


En matière de dispositifs favorisant la participation des citoyens dans les choix technologiques, a été cité le "TA Swiss", c'est-à-dire l'organisme suisse d'évaluation des technologies (bien différent de notre Office Parlementaire pour l'évaluation des choix scientifiques et technologiques). Toujours en Suisse, nous avons mentionné les activités de l'Interface Sciences Société, dirigée par Alain Kaufmann, à l'Université de Lausanne. Enfin, sur ce même sujet, on peut ajouter deux autres sites web de référence à l'échelle européenne : le site web du projet CIPAST, et celui de la Fondation du Roi Baudouin (Belgique).

3) Bibliographie.
Deux ouvrages disponibles en librairie ont été cités :
- Pierre Rosanvallon, La contre-démocratie, la politique à l'âge de la défiance, réédité en Points Essais en 2008.
- Michel Callon, Yannick Barthes, Pierre Lascoumes, Agir dans un monde incertain, essai sur la démocratie technique, éditions du Seuil, 2001.
Début de biblio à laquelle on peut rajouter sans détour :
- Daniel Boy, Pourquoi avons-nous peur de la technologie ? éditions des Presses de Sciences Po, 2007.

Bonnes lectures !
Enregistrer un commentaire