lundi 22 décembre 2008

Révéler les objets communicants dans la ville


Comment révéler les réseaux de capteurs et autres objets communicants dans la ville ? C'est la question que nous avons posée à une vingtaine d'étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble, dans la cadre du Studio "Big scale, small objects" animé par Gilles Marty (professeur et architecte Agence Inca). Les dispositifs dits "intelligents" envahissent nos espaces urbains. Pour tracer, sécuriser, capter, mesurer en temps réel une vaste série d'indicateurs : de pollution, de circulation, de bruit, de luminosité, etc, etc. Cette "intelligence ambiante" ne concerne pas que les machines et infrastructures : l'habitant, le passant, l'automobiliste, le citoyen sont aussi pris dans les mailles de ce réseau. Ce que certains nomment la "ville 2.0" (voir projet piloté par la FING) est en cours de gestation, d'expérimentation - et pas seulement dans d'obscurs laboratoires de recherche, mais aussi au quotidien, dans la rue, par les usagers. C'est pour rendre plus visible et plus lisible cette évolution, que le CCSTI Grenoble s'est engagé dans un projet sur 2 ans (2009-2010) sur la thématique "intelligence ambiante". Le travail des étudiants de 3ème de l'Ecole d'Architecture de Grenoble s'inscrit dans cette perspective, en venant nourrir une réflexion sur les formes de cette révélation (au sens de la photographie argentique).

Projet Free Pigeons.com Projet Free Pigeons.com

11 projets ont été présentés, vendredi 19 décembre dernier, devant un jury constitué d'enseignants de l'Ecole d'Architecture, de membres du CCSTI Grenoble, et de chercheurs de MINATEC IDEAs Lab (dont un anthropologue). Poussant la réflexion dans des domaines où on ne l'attendait pas, comme par exemple dans le projet "free pigeons.com" (photos ci-dessus) qui renouvelle l'utilisation des pigeons voyageurs, les étudiants ont exploré de multiples pistes et ouvert autant de perspectives. "Produire des objets techniquement probants, de dimension urbaine, sociale et culturelle, devant fonctionner à différentes échelles : celle du public, celle du quartier, celle de la ville, et enfin celle du territoire" a rappelé Gilles Marty, en introduction à la séance de présentation des projets. "Pour l'exercice, tous ces projets doivent tenir dans une plate-forme d'environ 100 m2, le long du Cours Jean Jaurès à Grenoble." Pour le CCSTI, ils alimentent la recherche scénographique en vue d'une future expo (octobre 2010).

Projet Flux Rocade

Espace public en mouvement. Tous les projets ont été amenés à interroger le notion "d'espace public" dans la ville, à l'épreuve des nouvelles technologies. L'un d'entre eux propose, assez loin de l'idée d'architecture traditionnelle, la mise en œuvre d'un véritable programme d'interventions urbaines à l'aide de 2 camions dont la semi-remorque est transformée en afficheur électronique géant, permettant de diffuser SMS, photos ou vidéos, sur le pont enjambant la rocade sud autoroutière. Dans une mise en scène focalisant sur le fil/câble (voir photos ci-dessus), cette installation rend visible les multiples flux qui coexistent dans la ville (automobile, informationnel, énergétique) - tout en proposant de récupérer l'énergie des voitures par un tapis de capteurs piézoélectriques disposé sur la chaussée... Un projet qui cadre parfaitement avec les réflexions sur la ville de demain d'un industriel comme JC DECAUX, à la convergence du mobilier urbain et des réseaux numériques.

Projet M2M-Land

Quartier numérique, Electrosmog - entrez dans le monde visible des ondes, M2M-Land (photo ci-dessus), Echo de marché, Bee Urban - take the bus, CTRL+Echap, Cocon urbain, Espaces improbables... tous ces projets de systèmes-réseaux, maquettes à l'appui, seront présentés au public le 20 mars 2009, lors de la manifestation IDEAs Day à la Maison des Micro et nanotechnologies de MINATEC à Grenoble. Cette journée aura pour thème : "Objets communicants et électronique ambiante", et sera réalisée dans le cadre des manifestations pour le 125ème anniversaire de la SEE (Société - savante - de l'Electricité, de l'Eletronique et des Technologies pour l'information et la communication). On en reparle prochainement sur ce blog. A suivre !

---
Bonus : Album photo Flickr de la journée du 19 décembre 2008
Enregistrer un commentaire