vendredi 24 septembre 2010

Forum territorial de la CSTI, l'AMCSTI publie son livre blanc

Quatre jours avant le déroulement du Forum Territorial de la culture scientifique, technique et industrielle (dont le programme final est à télécharger sur le site d'Universcience), l'AMCSTI (Association des musées et centres de science pour le développement de la CSTI) publie un "livre blanc", issu des consultations menées dans les régions par ses adhérents et au-delà, depuis quelques mois. Brièvement, l'AMCSTI propose la mise en place "d'instances indépendantes, représentatives des acteurs en région, favorisant une transparence des décisions", aussi de "sanctuariser les fonds nationaux alloués à la mission de régionalisation", de "déployer une politique de diversité structurelle" afin de respecter l'autonomie et la liberté éditoriale des acteurs, et enfin de "pérenniser et renforcer le label Science et Culture, Innovation". L'intégralité du Livre blanc peut être téléchargé sur le site de l'AMCSTI.

Vigilance et volonté d'avancer. La mobilisation en cours depuis ces quelques mois montre à la fois une grande vigilance de la part des acteurs régionaux vis-à-vis d'Universcience, et une réelle volonté d'avancer, de construire avec ce nouveau "pôle national de référence". Les réunions préparatoires ont montré aussi tous l'intérêt des élus locaux, quelque soit leur niveau d'intervention territoriale, pour la CSTI, tant en direction des populations (et notamment des plus jeunes) que dans une perspective plus globale de développement. L'existence de plates-formes territoriales organisées, proactives et souvent interconnectées, composées d'acteurs hétérogènes (universités, associations, collectivités locales, acteurs culturels, entreprises, médias locaux) incite à envisager les relations Paris/Régions sous un angle nouveau, comme un réseau multipolaire, bénéficiant des compétences et savoir-faire de tous - et non du seul opérateur national. Reste encore, pour éviter de verser dans un idéalisme déconnecté du réel, à mettre en œuvre de nouvelles règles du jeu qui permettront les futurs arbitrages incontournables en cette période de contrainte budgétaire... Des règles qui nécessitent transparence, participation, et responsabilité de la part de toutes les parties prenantes.

La suite mardi, dès 8h30, au centre des congrès de la Villette (dans la Cité des sciences), salle Louis Armand, niveau -1.
Enregistrer un commentaire